> studio

> contact

> presse


réalisations avec des drones : informations (suite)

Préparation d'une mission

Lors de la demande initiale je vérifie comment le lieu choisi se situe dans l'espace aérien et si l'on est en zone peuplée. Le cas échéant je peux informer le client des formalités que j'aurai à effectuer et des restrictions d'usage à prévoir (zones interdites, horaire imposés, limitation d'altitude par exemple).

Une fois le projet défini je fais les éventuelles demandes "d'autorisations aérienne" : soit un protocole pour opérer dans une zone à usage restreint (CTR par exemple) ou une demande d'autorisation préfectorale pour opérer en S3 (zone peuplée). Il y a maintenant plusieurs formulaires CERFA.

Une carte type Google Maps pourra être chargée dans l'ordinateur pour pouvoir préparer/utiliser une navigation par waypoints et/ou avoir un retour en temps réel de la position du drone pendant le vol.

3 jours avant la date choisie, je fais une analyse des prévisions météo et en avise le client, on estime ainsi la faisabilité de la mission aux dates prévues.

Pour une mission à l'étranger hors UE on pourra avoir à remplir un carnet ATA et la déclaration de "Bien à Double Usage", délais à prévoir.

Certains pays ou certains monuments, intérieurs ou extérieurs, sont exclus des garanties couvertes par notre assurance RC, nous consulter. Des primes spéciales peuvent être demandées par notre assureur.

Déroulement de la mission

Arrivé sur zone une attestation d'information est signée par tous les gens que le drone pourrait approcher à moins de 30 mètres pendant la mission.

La mise en oeuvre du drone est effectuée en suivant une check liste de plusieurs pages.
Les dangers de l'environnement sont considérés, la zone de décollage et d'atterissage sécurisé, une zone d'atterrissage de secours est prévue. Le vol est organisé en tenant compte du vent et du soleil.

On peut disposer simultannément de plusieurs retours vidéo, soit un écran, soit des lunettes pour le client, le réalisateur, un technicien, de façon à avoir une collaboration active pendant les prises de vues.

Fonctionnement de l'équipe

Beaucoup de mes machines sont équipées de nacelles "2 axes" (roll& tilt) ce qui veut dire que je gère l'angle de prise de vue en même temps que le vol (pan), l' angle de plongé de l'appareil ou caméra (tilt ) est géré manuellement par l'assistant ou moi. Le roulis (roll) est une stabilisation automatique fait par le drone.

Le S900 est équipé d'une nacelle 3 axes qui permet de donner éventuellement un contrôle du tilt et du pan au cadreur. En général on opère donc à 2 personnes ou plus s'il ya besoin pour la sécurité. J'ai 2 assistants formés pour ces opérations.

Je peux aussi intervenir seul, dans certains cas, si la situation l'exige et le permet... Nous consulter.

Rapidité de mise en oeuvre

Le drone est rangé opérationnel dans une caisse adaptée à la voiture, prêt à voler, le temps de mise en oeuvre est de quelques minutes. On peut se déplacer avec le drone prêt et redécoller sans délais.

Nous pouvons emporter dans la voiture 3 drones opérationnels et tout le matériel pour travailler plusieurs jours de suite, il faut juste prévoir une source de courant pour recharger les batteries tous les 12-15 vols. (Plus de vols sur demande)

Autonomie éloigné de la base

Pour les missions "dans la nature", loin de la voiture, nous sommes capables de porter à 2 personnes le drone, les 2 radios-commandes, les retours vidéo, et les batteries pour effectuer environ une journée de travail, une douzaines de vol, soit environ 1h30 de vol.

© Denis Gliksman

studio

contact

presse